Blog

Les extrasystoles

Les extrasystoles sont très fréquentes et le plus souvent bénignes lorsqu’elles surviennent sur un coeur en bonne santé ; elles peuvent être graves lorsqu’elles sont associées à une maladie cardiaque.

L’extrasystole est une anomalie du rythme cardiaque (ou arythmie). Lors d’une extrasystole, il se produit une contraction trop précoce du muscle cardiaque (myocarde) et cette contraction s’intercale entre des battements normaux. Normalement, le cœur se contracte après la naissance d’une stimulation électrique sur ce que l’on appelle le nœud sinusal (situé sur dans l’oreillette droite du cœur). Le flux électrique se propage à l’ensemble du cœur, déclenchant la contraction myocardique, puis, cette contraction est suivie d’une pause.

Exercices de respiration:

La respiration 2 – 4 est recommandée , on compte 2 à l’inspir et 4 sur l’expir, on peut augmenter au fur et à mesure 3-6 ,4-8, posture assise de préférence.

Postures : toutes les postures qui ouvrent au niveau du thorax

Posture du chameau

Posture de la montagne assis

Posture du cobra

Posture de la vache

Deux recommandations: ne pas se coucher sur le côté gauche et si vous sentez que vous avez des extrasystoles baillez ou toussez .

 

 

Troubles de la vision ‘corps flottants’

Les points plus ou moins sombres qui passent devant le champ visuel sont assez courants. A quoi sont dues les « mouches » ? Faut-il s’en inquiéter et les traiter ?
On les appelle « mouches » volantes, corps flottants intravitréens ou encore myodésopsies. Autant de termes qui désignent ce motif fréquent de consultation chez l’ophtalmologue.
Ces corps flottants sont en réalité des débris cellulaires qui, avec l’âge, s’agglomèrent dans le vitré, un gel transparent qui remplit l’oeil et qui permet de maintenir sa forme. Ce sont les ombres de ces fines particules qui sont responsables de ces « mouches » volantes. Elles sont généralement perçues lorsque l’oeil regarde une source de lumière homogène : feuille de papier, ciel, neige, plafond ou toute autre surface lumineuse. Elles s’estompent dans l’obscurité et sont mobiles avec les mouvement de l’oeil.Les myopes sont souvent plus gênés, d’une part, en raison de l’âge plus précoce de leur apparition, d’autre part, du fait de l’agrandissement de l’image du corps flottant sur la rétine.
Sachez que ces corps volants peuvent aussi être présents sans que l’on ne s’en aperçoive, et il s’agit du cas le plus fréquent. Ils ne représentent pas un réel danger. Souvent, ces perceptions disparaissent au bout de quelques mois. Lorsqu’elles persistent, certains parviennent à s’en accommoder, le cerveau ayant la faculté de neutraliser les images.
Les corps flottants peuvent parfois compliquer une pathologie oculaire. Devant l’apparition de « mouches » volantes, consultez un ophtalmologue afin de pratiquer un examen oculaire du fond de l’oeil. Cet examen confirmera le diagnostic de corps flottants et précisera son type. S’ils sont nombreux et invalidants alors un traitement laser peut être envisagé.
Yoga des yeux:
Drichti :exercices de convergence pour les muscles des yeux et améliorer la vue (voir dans Postures de Yoga )

Crise de tétanie

Définition (d’après le Larousse médical) de la Tétanie

La tétanie comprend habituellement des crises épisodiques et des symptômes permanents, mais l’un de ces deux éléments peut être atténué ou absent.

Les crises de tétanie, fréquentes, sont caractérisées par des contractures musculaires (contractions fortes et prolongées) des mains (doigts serrés en cône), parfois des pieds, plus rarement du visage. Le signe de Trousseau, caractéristique, associe des crampes de la main et un raidissement des doigts, qui se resserrent en « main d’accoucheur ». Le malade se plaint en même temps de fourmillements dans les mains, dans les pieds et autour de la bouche. Il existe des crises graves, mais uniquement dans la forme due à une hypocalcémie, le risque étant lié au spasme du larynx, qui entraîne une gêne respiratoire aiguë. La spasmophilie, parfois gênante, est toujours bénigne : les crises, moins accentuées, se limitent à une sensation de malaise et à quelques fourmillements. Elles ont tendance à s’atténuer avec l’âge. Il n’y a pas de perte de connaissance pendant la crise, qui cesse spontanément.

Les symptômes permanents, persistant entre les crises, sont des crampes, des fourmillements, une anxiété, une insomnie ou une fatigue.

-La première chose pour calmer une crise de Tétanie c’est d’arrêter l’hyperventilation en respirant par le ventre, on ressent son ventre qui gonfle et se dégonfle, une image apaisante comme le soleil en amenant la chaleur dans l’abdomen.

Posture de yoga

-tadasana en grand étirement646F95CF-D819-4A90-9482-301426B2C2E4

-La pince debout (calme le système nerveux)

-Maha Mudra

-Posture de la chandelle

-Posture de la tortue

-posture du papillon

-uddhyana bandha

pranayama:

-ujjayi avec un compte de 4 en inspirant et 8 en expirant

-nadi shudi

-en prévention vous pouvez faire soit kapalabhati ou bastrika qui au début sont des respirations qui peuvent provoquer de l’hyperventilation(donc à faire avec un professeur de yoga qui vous expliquera bien la façon de les pratiquer) mais qui après au contraire aide à contrôler les crises de tétanie.

-une séance de sophrologie( l’application petit bambou existe pour la sophrologie et c’est très bien fait) ou un yoga nidra à la fin de votre séance ou une méditation sur le souffle(pour celle ci vous pouvez aussi aller sur le site d’Anne Soulet avec qui j’ai fait de la méditation )je mets le lien :https://www.mbsr-nimes.com/audio/AS06_Anne_Soulet-10_20_30_min_meditation_sur_la_respiration.mp3

 

Tête dans le coton, tête vide, impression de flotter

La sensation d’avoir le cerveau dans la ouate n’est pas une pathologie en tant que telle, mais plutôt la perception subjective d’une personne de ne pas pouvoir penser aussi clairement qu’à l’habitude. Le sujet dira alors qu’il est confus, qu’il perd la mémoire, ou encore qu’il se sent abattu ou découragé.

Comme le brouillard mental n’est pas une maladie pouvant faire l’objet d’un diagnostic, mais plutôt une expérience subjective résultant d’une cause sous-jacente, les symptômes sont variables :

  • Incapacité de se concentrer ou de penser clairement
  • Sensation d’avoir le cerveau dans la brume ou le brouillard
  • Trous de mémoire
  • Perte de vigilance ou réflexes plus lents

Vous pouvez commencer par un rapide scanner du corps

Postures de yoga:

-posture de la montagne debout pour bien s’ancrer dans le sol

-Posture de la chaise avec si possible le bandha de la base Mula bandha 

-Posture du chien tête en bas

-Posture de la demi lune

-Posture de la pince debout

-Posture de l’angle relié

-posture sur la tête (poirier ou corbeau sur la tête)

Pour se concentrer et s’ancrer dans le sol on peut faire une marche très lente en pleine conscience sur son tapis ou dans une pièce ou encore mieux dans la nature 😉.

lien vers un article sur la marche méditative:

http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article3597

Pranayama:

-Nadi shudi

-concentration sur un yantra

F6944287-A2E0-44BB-95A6-4ECE03F1293F

 

 

 

Boule dans la gorge

Il arrive parfois qu’en période de stress, nous ressentions un sensation étrange dans la gorge. Cette sensation nous donne l’impression que nous avons une balle ou boule coincé dans la gorge et cela nous gêne pour déglutir.

Qu’est-ce que le symptôme de boule dans la gorge ?

Comme nous l’avons dit, le symptôme de boule dans la gorge se manifeste par une gêne au niveau de la gorge ou du début de l’œsophage. L’impression est d’avoir comme une balle coincée et cela peut gêner la déglutition. Cependant, lorsque ce symptôme est lié au stress, il ne provoque pas de difficultés respiratoires, ni de douleurs. Nous pouvons donc facilement le différencier par rapport à une maladie plus grave. De plus, il peut disparaître comme il est apparu et réapparaître lors de pic de stress.

A quel âge puis-je ressentir ce symptôme ?

Le sentiment de boule dans la gorge étant lié au stress, il peut se manifester à tout âge. Selon des études, chaque individu pourra ressentir ce symptôme au moins une fois dans sa vie. Cependant, en fonction de l’âge, la description des effets ressenti pourra être différente.

Postures de Yoga:

-Posture de la pince debout

-Posture du chien tête en haut

-Posture du Cobra

-Posture de la chandelle ou de la charue

-Posture du poisson

-Posture du lion

Pranayama:

-Ujjayi

-Souffle 2-4

-le bourdon

-Visualisation sur le chakra de la gorge avec la symbolique et la couleur

6BDB31B9-D8D8-4E9A-826E-F5150E3380C8

 

 

 

Crise d’angoisse

La crise d’angoisse:

La crise d’angoisse à de nombreuse manière d’être qualifié : crise de panique, attaque de panique, crise d’angoisse et aussi crise de spasmophilie.
Mais sachez que tout ces qualificatifs désignent la même choses : la crise d’angoisse.Celle-ci apparait par surprise et de façon brutale, elle se distingue par une peur exagérer face à une situation de vie banale.La première crise d’angoisse est toujours la plus spectaculaire, ceux qui la subissent le savent très bien.Bien souvent ils ressentent une impression de devenir fou, de mourir ou même de faire une crise cardiaque.Elles surviennent n’importe ou et n’importe quand.C’est vraiment pas évident à décrire…seule ceux qui la vivent peuvent vraiment comprendre ce ressenti.

L’origine d’une crise d’angoisse:

La plupart du temps les crises d’angoisses n’apparaissent pas de façon anodine.
Généralement elle surviennent après un mal être, une longue période de stress et de fatigue ,parfois une dépression, une longue contrariété, une mauvaise nouvel ou un choc psychologique.
Les facteurs sont différents d’une personne à une autre. L’origine d’une angoisse doit être trouvé pour mettre en place les solutions nécessaire pour les réduire et quelle soit moins importante à l’avenir.
Se faire accompagner par une médecin ou psychothérapeute peut être parfois nécessaire pour trouver la cause de ces angoisses.

Les symptômes des crises d’angoisse: 

Une crise d’angoisse est toujours accompagné de symptômes très désagréable qui aggravent encore plus la peur.
Elle peut durer de quelques minutes à plusieurs heures et elles sont généralement très impressionnantes.

Postures de yoga

Debout: la posture de la montagne pour l’ancrage au sol avec une respiration ventrale

La posture de l’archer debout

Les triangles

L’arbre

La salutation au soleil

La Posture de l’enfant

La chandelle

Pranayama

Le souffle ah

La respiration carrée

Nadi shudi avec visualisation sur les canaux Ida(bleu)et Pingala(rouge).

Le Mantra : 0M répétez plusieurs fois , inspirez par le nez et faite le son OM à l’expire .

Vous pouvez finir par un scanner du corps ou un yoga nidra sur l’arbre.