Maux de ventre, troubles intestinaux

Constipation et diarrhées lors d’une spasmophilie intestinale

La spasmophilie impacte les fonctions de l’organisme. La digestion voit son transit osciller entre constipation et diarrhée. Parfois, la constipation ou la diarrhée apparaissent seules et il n’y a pas d’alternance entre les deux. On rencontre fréquemment ce lien entre des phénomènes psychiques comme le stress, l’anxiété ou les angoisses, et des problèmes digestifs. C’est également le cas de la spasmophilie intestinale.

Acidité, ballonnements et flatulences de la spasmophilie intestinale

Lors des spasmophilies intestinales, une acidité est régulièrement décrite. La présence de ballonnements à type d’aérophagie se traduit par un inconfort digestif et des pets. Une mauvaise haleine peut aussi apparaître. Crampes abdominales, un symptôme douloureux de la spasmophilie intestinale Les spasmes intestinaux sont douloureux lors des crises de spasmophilie. On parle souvent de crampes intestinales. Ces symptômes sont liés à une inflammation intestinale ou colite. Par ailleurs, le syndrome de spasmophilie intestinale peut mener à des problèmes de nutrition, des carences et un amaigrissement.

Postures de yoga:

-posture des vents avec un léger balancement d’avant (inspire) en arrière(expire)

-posture du demi pont (aide à ouvrir le diaphragme).

-posture des monstres marins(torsion agit sur les organes intestins, foie, pancréas, rate).

-posture du sphinx ou du cobra.

-posture de l’arc.

Pranayama:

-Kapalabhati à jeun le matin (kriya)

-respiration par le ventre uniquement, on peut y ajouter des visualisations: soleil, couleur jaune, paillettes dorées….

-uddiyana bandha

-Nauli kriya ou le barattage du ventre à jeun

Mantra

-le bija (syllabe) qui correspond au ventre (manipura chakra): RAM

-prononcer Ram 20 fois sur l’expire à voix haute en rentrant le ventre à chaque fois( inspirer par le nez et expirer avec Ram ),idem à voix basse et ensuite en silence.

-vous pouvez aussi faire une concentration couché ou assis, sur le symbole du triangle pointé vers le haut du chakra Manipura en fin d’une séance .

 

 

 

Vertiges

Les crises de troubles de l’équilibre, d’instabilité à la marche, de vertiges, de sensations vertigineuses et d’acouphènes, qui se situent aux confins de la pathologie neurologique, se manifestent chez les spasmophiles, engendrant la crainte plus ou moins permanente de la chute, de l’accident. Ces états entretiennent l’anxiété jusqu’à aboutir chez certains à des états dépressifs. La cause en est principalement l’hyperréflectivité labyrinthique de ces sujets. Il existe aussi, en l’absence de toute lésion neurologique décelable, de grands vertiges rotatoires vrais (vertige de Ménière). Ces vertiges surviennent par crises et obligent le spasmophile à garder le lit car il ne peut se lever sans tomber. Tout tourne autour de lui, généralement toujours dans le même sens. Le terrain émotif et stressé  est toujours net avec une anxiété prononcée, un passé migraineux, des troubles digestifs. La crise vertigineuse est déclenchée par un stress émotionnel ou par une complication occasionnelle de l’existence.

Postures de yoga

-Posture de la montagne debout yeux ouverts et fermés

-Postures des Guerriers

-Posture de l’arbre

-Posture couché des monstres marins

-Posture des vents

Pranayama

-Respiration complète couché

-Nadi shudi

Bandha:

-Uddiyana  bandha

yoga des yeux

méditation sur la montagne

 

 

Bruxisme

Le bruxisme se caractérise par la contraction musculaire involontaire des mâchoires à l’origine d’un serrement des dents, le grincement de dents fait partie des symptômes d’anxiété. Le grincement des dents est fréquemment associé à des maux de tête , des douleurs et craquements des mâchoires, une fatigue musculaire au niveau des joues ou une sensibilité dentaire.

Postures de yoga :

-Posture du lion

-Posture du Cobra avec sifflement ( shitkari mais à l’envers on fait le sifflement sur l’expire).

-Posture de la pince debout

Pranayama: ( souffle)

Shitali :

La position :

  • Shitali se pratique assis
  • Positionnez la bouche comme pour dire « U »
  • Sortez la langue et remontez les cotés de la langue pour faire un petit tube

La respiration :

  • Inspirez par le petit tube formé par la langue, tranquillement, et amenez le souffle vers le bas du ventre, la cage thoracique puis peut être nuque
  • Expirez paisiblement par le nez
  • Répétez pour 10 à 15 cycles minimum

Shitkari:

La position :

  • Bouche fermée, les dents du haut et du bas se touchent
  • Pressez très légèrement le bout de la langue contre les dents
  • Retroussez plus ou moins les lèvres

La respiration :

  • Inspirez par la bouche, tranquillement, et amenez le souffle vers le bas du ventre, la cage thoracique puis peut être la nuque (vous reconnaîtrez peut être le sifflement du serpent 🙂 )
  • Expirez paisiblement par le nez
  • Répétez pour 10 à 15 cycles minimum

Autres exercices:

-Bâillement respiration ( inspire et expire ) bouche ouverte en ouvrant grande la mâchoire à l’inspiration. 

-Allongez vous et  imaginez un crayon que vous tenez dans votre bouche et dessinez un huit au plafond.

-Assis ou debout avec la tête vous faites un oui (3 fois) , un non (3 fois) et un peu être ( 3 fois).

-Vous pouvez aussi imiter la mastication d’un malabar

-Massage du visage en insistant bien sur les mâchoires, oreilles , et pommettes.

-Sons( mantra) vous prononcez à voix haute les voyelles I A E O U à l’expiration 3 fois chacune.