Vertiges

Les crises de troubles de l’équilibre, d’instabilité à la marche, de vertiges, de sensations vertigineuses et d’acouphènes, qui se situent aux confins de la pathologie neurologique, se manifestent chez les spasmophiles, engendrant la crainte plus ou moins permanente de la chute, de l’accident. Ces états entretiennent l’anxiété jusqu’à aboutir chez certains à des états dépressifs. La cause en est principalement l’hyperréflectivité labyrinthique de ces sujets. Il existe aussi, en l’absence de toute lésion neurologique décelable, de grands vertiges rotatoires vrais (vertige de Ménière). Ces vertiges surviennent par crises et obligent le spasmophile à garder le lit car il ne peut se lever sans tomber. Tout tourne autour de lui, généralement toujours dans le même sens. Le terrain émotif et stressé  est toujours net avec une anxiété prononcée, un passé migraineux, des troubles digestifs. La crise vertigineuse est déclenchée par un stress émotionnel ou par une complication occasionnelle de l’existence.

Postures de yoga

-Posture de la montagne debout yeux ouverts et fermés

-Postures des Guerriers

-Posture de l’arbre

-Posture couché des monstres marins

-Posture des vents

Pranayama

-Respiration complète couché

-Nadi shudi

Bandha:

-Uddiyana  bandha

yoga des yeux

méditation sur la montagne

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s